Les ferriers de la forêt de Sillé-le-Guillaume et la villa de Mont-Saint-Jean (Sarthe) : un exemple de la production domaniale du fer durant l’époque romaine ?

Par F. Sarreste (Eveha, Etudes et valorisations archéologiques / CAPRA / EA 3811 HeRMA)

Plan de l'atelier de réduction directe gallo-romain de Roche Brune 1.  F. Sarreste, Eveha, Etudes et valorisations archéologiques / CAPRA / EA 3811 HeRMA

Plan de l’atelier de réduction directe gallo-romain de Roche Brune 1.
F. Sarreste, Eveha, Etudes et valorisations archéologiques / CAPRA / EA 3811 HeRMA

Une importante zone de production sidérurgique a été repérée récemment dans la partie orientale de la forêt domaniale de Sillé-le-Guillaume (Sarthe) (Sarreste 2011). La trentaine d’ateliers qui la compose se trouve à quelques centaines de mètres au sud d’une découverte anciennement (Drouet, Hucher 1845). La proximité entre l’établissement rural et les installations sidérurgiques interroge sur les liens qu’ils pouvaient entretenir. Un programme de recherche entamé en 2006 vise à établir la datation de ces occupations et leurs éventuelles relations.

Drouet, Hucher 1845 : Drouet C. et Hucher E., Mosaïque de Mont-Saint-Jean, Bulletin Monumental, 11, 2e série, 1, 1845, p. 47-51.
Sarreste 2011 : Sarreste F., La sidérurgie antique dans le Bas Maine, Coll. Perspectives Historiques, Tours, Presses Universitaires François-Rabelais, 2011, 315 p.

Pour en savoir plus  téléchargez le poster présenté lors colloque AGER XI « Produire, transformer et stocker dans les campagnes des Gaules romaines« , Clermont-Ferrand du 11 au 13 juin 2014.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *