Rurland

Par M. Reddé

Le projet Rurland, financé par l’ERRurland_logoC (ERC-2013-ADG, agreement 338680, dir. Michel Redde EPHE) a pour objectif l’étude de l’espace rural dans le quart Nord-Est de la Gaule, depuis le début de La Tène D1 (milieu du 2e s. av. J.-C.) jusqu’à la fin du 5e s. ap. J.-C. Centré sur la période romaine, il se propose d’examiner, dans la longue durée, l’évolution du monde rural avec ses antécédents protohistoriques et ses mutations de l’Antiquité tardive, dans une vaste zone où la recherche récente, quoique active, n’a pas donné lieu à des synthèses. Il concerne tout le quart Nord-Est de la Gaule romaine, de la Seine au limes germanique, de la mer du Nord au plateau suisse, soit les provinces antiques de Belgique, des deux Germanies et une petite partie de la Lyonnaise. Il s’étend donc sur six états modernes (France, Belgique, Pays-Bas, Allemagne, Luxembourg, Suisse), dans lesquels l’étude sur les campagnes romaines est inégale, pour des raisons qui tiennent à l’histoire de la recherche ancienne ou aux méthodologies actuelles, aux barrières linguistiques et bibliographiques, mais aussi à la diversité même des paysages naturels qui forment tout l’hinterland de la frontière romaine de Germanie.

Rurland édite son proRurland_Bandeau_3pre carnet de recherche hypothèse où vous pourrez retrouver les annonces des différentes manifestation du projet (séminaires, ateliers, colloques, publications), des notes de synthèse (anglais ou français), un répertoire bibliographique en lien avec la plateforme CNRS HAL  : http://rurland.hypotheses.org/the-rurland-project

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *