Voies, Réseaux, Paysages en Gaule – Colloque en hommage à Jean-Luc Fiches

14-17 juin 2016 – site du Pont du Gard

Les ceAmbrussum_12303_4ntres d’intérêt scientifique de Jean-Luc Fiches (1947-2012) furent si nombreux qu’il était impossible, pour lui rendre hommage, de traiter d’un sujet simple. Aussi s’est imposée la nécessité d’un choix thématique sur le thème « Voies, réseaux, paysages en Gaule ». Il n’est pas indifférent, en effet, que Jean-Luc, pendant près de quarante ans, ait fouillé le site emblématique d’Ambrussum (Hérault) en le considérant comme la source d’inspiration et la base d’appui de ses recherches à plus grande échelle, en particulier sur le plan théorique et épistémologique.

Quant au choix du site de cette rencontre, l’implication forte de Jean-Luc dans le programme de mise en valeur du Pont du Gard, programme scientifique d’abord puis largement ouvert aux diverses formes de restitution des résultats de la recherche.

Le sujet choisi entre dans un domaine où la recherche archéologique a produit ces derniers temps un renouvellement majeur des données, renouvellement souligné par la parution d’importants travaux monographiques et de synthèse autour de ces questions.

Tous les cas de figure sont envisagés ainsi que la plus ample chronologie. On entend par « voie » non seulement toutes ses formes matérielles, depuis le sentier jusqu’à la route, mais aussi toutes ses caractéristiques techniques–tracé, implantation topographique, modes de construction, surfaces d’utilisation et recharges, traces d’usage, aménagements bordiers, … À un niveau de généralisation plus élevé, est posée la question du réseau, compris à la fois comme filet qui couvre un territoire et le dessert, qui supporte les flux, et comme dimensionnement qui structure les établissements et points de peuplement, en particulier pour leur taille relative et leur espacement.

Les travaux présentés dans le colloque couvrent le territoire de la Gaule et quelques régions voisines. Si la rencontre met au premier plan les approches synthétiques, des résultats plus ponctuels contribuent aussi à renouveler les perspectives et seront présentés sous forme de posters. L’ensemble des présentations sera ensuite publié en un volume.

Inscription avant le 3 juin 2016.

Télécharger le pré-programme et le bulletin d’inscription


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *