Analyse spatiale et temporelle des paysages de la forêt de Chailluz (Besançon, Doubs) de l’Antiquité à nos jours

FruchartChailluzFig3

Catherine Fruchart

Thèse de doctorat soutenue le 8 décembre 2014 à l’université de Franche-Comté.

Composition du jury

  • François Favory, Université de Franche-Comté – Directeur de thèse
  • Gérard Chouquer, CNRS, UMR 7041 – Examinateur
  • Marc Galochet, Université d’Artois – Rapporteur
  • Murielle Georges-Leroy, DRAC Lorraine – Examinateur
  • Henri Maître, Institut Mines-Telecom ParisTech – Rapporteur
  • Benoît Sittler, Université de Fribourg (Allemagne) – Examinateur

 

 

Résumé

Besançon est la ville de plus de 100 000 habitants avec la surface d’espaces verts par habitant la plus élevée de France métropolitaine. La forêt de Chailluz forme à elle seule près des 3/4 de sa surface forestière. Aucune recherche spécifique ne rendait encore compte de la nature et de la valeur de son patrimoine archéologique. Un des objectifs de cette thèse a été de détecter et documenter le patrimoine historique et archéologique de la forêt de Chailluz, notamment pour permettre sa valorisation auprès du grand public. Cette étude se rattache aussi à des programmes de recherche qui mettent au point des méthodes de traitement de données altimétriques à haute résolution pour une analyse des paysages dans la longue durée, qui développent des concepts et des méthodes sur les dynamiques socio-environnementales dans la longue durée et qui étudient des dynamiques territoriales à l’échelle régionale pour aider les acteurs locaux à la prise de décision, à l’innovation et à la mise en place de politiques de développement durable. Mes recherches ont été conduites selon une démarche transdisciplinaire associant archéologie, histoire, géographie et foresterie et reposent sur une collecte d’archives et de documents planimétriques et photographiques, sur un bilan des travaux universitaires, sur un recensement d’informations relatives à la forêt en général, sur des prospections de terrain et sur l’analyse de données LiDAR.

Lire le compte rendu de la thèse 

FRUCHART Catherine. Compte-rendu de mémoire de thèse : analyse spatiale et temporelle des paysages de la forêt de Chailluz (Besançon, Doubs) de l’Antiquité à nos jours. Sciences Humaines Combinées [en ligne], Numéro 15 – Actes du colloque 2015, 27 août 2015. Disponible sur Internet : http://revuesshs.u-bourgogne.fr/lisit491/document.php?id=1562 ISSN 1961-9936

Lire la thèse 

Télécharger la thèse sur HAL

 


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *