Les parcellaires médiévaux en Emilie et en Romagne. Centuriations et trames coaxiales. Morphologie et droit agraires

Par G. Chouquer

Le dernier ouvrage de Gérard Chouquer  « Les parcellaires médiévaux en Emilie et en Romagne
Centuriations et trames coaxiales. Morphologie et droit agraires » (330 p.) vient d’être mis en ligne sur le site web de l’Observatoire des formes du foncier dans le monde. On signalera qu’il y est beaucoup question du devenir médiéval de la centuriation.
151029_OuvrageGChouquer_centuriationER
4e de couverture
Ce livre propose une enquête sur les parcellaires médiévaux de l’Émilie et de la
Romagne. Alors que l’attention reste polarisée par la centuriation antique,
l’ouvrage démontre que les formes visibles sont surtout médiévales. Depuis le
VIIIe s., au moins, les sociétés médiévales réinterprètent la centuriation et
initient d’autres divisions, dont les trames en bandes coaxiales. En lien avec une
étude approfondie des concessions de terres et du droit agraire, l’étude démontre
la construction de la planimétrie médiévale, l’étroite relation existant entre l’eau
et le parcellaire, la diffusion de l’habitat médiéval régulier. Archéogéographie et
droit se conjuguent pour restituer l’image d’un Moyen Âge créateur de formes,
par le biais d’une colonisation agraire intense.

L’ouvrage comporte une abondante cartographie, des analyses et traductions de textes qui peuvent offrir des cas d’étude pour l’enseignement universitaire.

Télécharger l’ouvrage

En savoir plus sur l’Observatoire des Formes du Foncier dans le Monde


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *